Siekdami užtikrinti efektyvesnį interneto svetainės veikimą, naudojame slapukus. Tęsdami naršymą interneto svetainėje sutinkate, kad Jūsų kompiuteryje būtų įrašomi slapukai.

Vilnius Compass

Téléchargez gratuitement le livre « Le seigneur des vents. 7000 milles marins sur les routes de M. K. Radziwiłł lOrphelin » !

Vėjų valdovasPrince of windsWladca wiatrow

Cher lecteur,

Ce repère historique sur le sol de la place de lHôtel de ville de Vilnius immortalise le pèlerinage de Mikołaj Krzysztof Radziwiłł lOrphelin (15491616) sur la Terre sainte (15821584).

Mikołaj Krzysztof Radziwiłł était une personnalité, un mécène et un écrivain de l’État du Grand-duché de Lituanie. Le prince a été un des premiers Lituaniens à escalader les pyramides d’Égypte et décrire l’acropole de Memphis et la crue du Nil, ouvrant ainsi à la société du Grand-duché de Lituanie la route jusqu’alors très peu connue vers l’Orient.

Radziwiłł l’Orphelin a visité trois continents autour de la mer Méditerranée : l’Europe du Sud, l’Afrique du Nord et le Proche-Orient. Le voyage a été décrit dans le livre « Voyage à Jérusalem » (en latin Hierosolymitana Peregrinatio).

Première boussole de Vilnius

Première boussole de Vilnius sur la place de l’Hôtel de Vilnius. Première narration numérique reliant la capitale de la Lituanie aux plus célèbres villes. Première boussole maritime permettant de découvrir les principaux axes culturels de Vilnius sur la carte de l’Europe :

  • Nord : Vilnius – Rome – Athènes – Alexandrie
  • Ouest : Jérusalem – Malte – Barcelone – Gibraltar

Savez-vous qui est le premier voyageur lituanien qui a fait connaître largement son pays tout comme ont fait connaître leur patrie Christophe Colomb, Fernand de Magellan ou Marco Polo ?

Symbole

  • « J’ai le rêve que, très bien reconnue dans toutes les cultures, la Boussole de Vilnius devienne un nouveau point d’attraction de la culture et du tourisme de Vilnius », a déclaré le maire de Vilnius Remigijus Šimašius.

Érigée en 2017 à la mémoire de Mikołaj Krzysztof Radziwiłł l’Orphelin, la Boussole de Vilnius est un symbole unique de la ville qui a vu le jour grâce à des sponsors privés et des organisations de Vilnius. D’un côté, il s’agit d’un élément artistique de la place centrale de l’Hôtel de ville et, d’un autre côté, c’est un renvoi à un livre électrique moderne dont les pages révèlent l’histoire de la Lituanie du passé et de la Vilnius moderne.

Pourquoi la Boussole de Vilnius ?

La naissance de la Boussole de Vilnius, repère maritime, au centre de la ville de Vilnius a été initiée par VšĮ « Gold of Lithuania » qui a reconstitué le voyage historique de M. K. Radziwiłł l’Orphelin autour de la mer Méditerranée en 2009-2011. Ce voyage qui a eu lieu il y a plus de 400 ans a inspiré des navigateurs à hisser le drapeau tricolore lituanien dans 60 ports méditerranéens, et la ville de Vilnius et la Lituanie à ouvrir plus largement ses portes à l’Europe.

Le livre sur ce voyage de l’écrivain Tomas Staniulis « Le seigneur des vents. 7000 milles marins sur les routes de M. K. Radziwiłł lOrphelin » (« Versus Aureus ») a été publié en 2013. Télécharger le livre ici.

Lieu

  • « Le repère sur le sol permet non seulement de voir le sujet de l’intrigue, mais il relie aussi précisément, le lieu, la personnalité et l’idée des découvertes géographiques », a déclaré son architecte Eglė Truskauskienė.

Tradition

Dans la tradition maritime la boussole est un objet qui permet de ne pas se perdre. Ainsi, la Boussole de Vilnius est un nouveau lieu de rencontres. On peut rencontrer des amis, des connaissances, des étrangers, des touristes et des locaux. On peut se rencontrer dans le but de planifier un nouveau voyage. « Télécharger » un livre gratuit et ici, à Vilnius, pays de l’Internet le plus rapide, préparer un voyage en mer Méditerranée.

  • « En acquérant le repère maritime « Boussole de Vilnius », Vilnius fait encore un pas plus près de la mer et devient une des capitales modernes du monde, où vivent des gens libres, courageux et croyant en leurs idées », a dit l’auteur de l’idée du repère Donatas Juškus.

À propos de M. K. Radziwiłł

  • Mikołaj Krzysztof Radziwiłł dit l’Orphelin (1549-1616) est une personnalité marquante de la politique, de la diplomatie et de la culture de la République des Deux Nations, fils de Mikołaj VI Radziwiłł le Noir et de Elżbieta Szydłowiecka. Il a passé son enfance à la cour du roi Sigismond Auguste à Varsovie. Il a étudié à Tübingen et Leipzig, et voyagé en Italie, Autriche et France.
  • Militaire, gouvernant, politique. Il a participé aux campagnes en Livonie, combattu les troupes d’Ivan IV Le Terrible et participé avec l’armée de d’Étienne Báthory aux batailles près de Plock et Danzig (Gdansk). En 1590, il est nommé par le roi voïvode de Trakai, puis voïvode de Vilnius à partir de 1604.
  • Précurseur de la cartographie lituanienne. En 1613, il a financé et publié la première carte topographique précise de la Lituanie, il a participé lui-même aux mesures. La carte, publiée à Amsterdam (T. Makowski, Hollande), est devenue une base pour la plupart des futures cartes des terres lituaniennes.
  • Un mécène qui a financé la construction de châteaux, de parcs, d’églises et de monastères, fondé et soutenu des imprimeries, et édité des livres lituaniens.

 

Auteur de lidée du projet « Boussole de Vilnius » : Donatas Juškus
Auteur du projet historique « Gold of Lithuania 2009-2011 : en mémoire à lexpédition maritime de pèlerinage en Terre sainte de M. K. Radziwiłł lOrphelin ».

Écrivain du projet « Boussole de Vilnius » : Tomas Staniulis
Co-auteurs du projet historique « Gold of Lithuania 2009-2011 : en mémoire à lexpédition maritime de pèlerinage en Terre sainte de M. K. Radziwiłł lOrphelin ».