Siekdami užtikrinti efektyvesnį interneto svetainės veikimą, naudojame slapukus. Tęsdami naršymą interneto svetainėje sutinkate, kad Jūsų kompiuteryje būtų įrašomi slapukai.

Église Saint Casimir

+370 5 212 1715
Didžioji g. 34

04–09: I–VI 10.00–18.30, VII 8.00–18.30

10–03: I–VI 16.00–18.30, VII 8.00–14.00

Église Saint Casimir

L’Église Saint Casimir est la première église baroque de Lituanie. Les moines jésuites, avec l’aide de Leonas Sapiega, chancelier d’État du Grand-duché de Lituanie, la fit construire en souvenir de Saint Casimir, patron de Vilnius. L’Église fut construite sur le plan de la première église baroque du Saint nom de Jésus, Il Gesu. L’Église Saint Casimir fut la plus importante église jésuite du Grand-duché de Lituanie.

Ce sanctuaire ne fut pas épargné par de lourdes épreuves : il fut brûlé au XVIIIe siècle, reconstruit ensuite, puis transformé en entrepôt de blé pendant la campagne de Napoléon en Russie, reconstruit encore une fois au XIXe siècle et transformé en église orthodoxe. Fiodor Dostoïevski, célèbre écrivain russe, y aurait prié. Lors de la Première Guerre mondiale, le sanctuaire fut transformé en église pour les soldats allemands. À l’époque soviétique, le musée de l’athéisme y fut installé.

Après la restauration de l’indépendance de la Lituanie, l’église Saint Casimir fut restituée aux fidèles. Les Jésuites, qui à l’époque soviétique travaillaient dans la clandestinité, retournèrent dans leur bâtiment et le lycée jésuite fut réouvert.

Dans cette église, Saint André Bobola a servi Dieu et le peuple. La plaque commémorative rappelle cette personnalité.